Les filles voilées parlent

Mona L argument du voile symbole d oppression des femmes, je pose la question oppression pour qui Pas pour moi Je suis libre de mes choix, et si j ai choisi de porter le foulard, c est une expression de ma libert Nadjer A peine arrive, quand ils m ont vue avec mon voile, ils m ont dit que la place tait prise Malika Elle s est exclame Vous comptez donc trouver un emploi avec ce que vous avez sur la tte Je me suis leve, je lui ai rappel les lois de la rpublique Khadidja Notre exclusion tait l ordre du jour, et je voyais des militants des Verts ou des JCR, ou mme des fministes, qui me psychanalysaient ou qui faisaient de l exgse du Coran Ce livre ne traite pas de la question du voile Les trois personnages qui l ont conduit dont deux sont des femmes voiles n ont pas cherch mener une enqute sociologique On pourrait mme dire, au contraire celles qui parlent ici ne sont pas des objets d tude, mais des sujets il n y pas de fminin ce mot Elles peuvent tre drles et insolentes, elles peuvent tre en colre ou dcourages, mais de tmoignage en tmoignage, au del de la diversit des tempraments, des origines sociales, des contextes familiaux, des itinraires spirituels et des parcours scolaires et professionnels, ce qui relie toutes ces filles et ces femmes, c est l exprience intime et violente de la stigmatisation Pierre Tevanian enseigne la philosophie Drancy Il coanime le collectif Les mots sont importants lmsi et a publi plusieurs livres, dont LeDictionnaire de la lepnisation des esprits L Esprit frappeur 2002 , Le Ministre de la peur L Esprit frappeur, 2004 , Le Voile mdiatique Raisons d agir, 2005 et La Rpublique du mpris La Dcouverte, 2007 Ismahane Chouder Ismahane Chouder est membre du collectif Une cole pour tou te s et anciennement vice prsidente du collectif des Fministes pour lgalit Elle a par ailleurs contribu louvrage collectif Le Livre noir de la condition des femmes XO Editions, 2006 Malika Latrche Malika Latrche sinvestit dans Une cole pour tou te s et dfend les mamans exclues des sorties scolaires Depuis octobre 2006, elle co prside le collectif des Fministes pour lgalit.
Les filles voil es parlent Mona L argument du voile symbole d oppression des femmes je pose la question oppression pour qui Pas pour moi Je suis libre de mes choix et si j ai choisi de porter le foulard c est une expression

  • Title: Les filles voilées parlent
  • Author: Pierre Tevanian
  • ISBN:
  • Page: 258
  • Format: nombredepagesdelditionimprime
  • 1 thought on “Les filles voilées parlent”

    1. la réalité de la société française,merci pierre d’être lun des rare a donner la parole a ces banni de la société FRANCAISE

    2. Excellent ouvrage, à mettre entre les mains de toutes personnes ayant des idées reçues sur le sujet. Les témoignages sont touchants et perturbant à la fois.

    3. Peu de filles voilées ont été entendues, quelques unes seulement, en toute fin du débat pour l'instauration de la loi raciste voté en 2004.Pierre Tévanian donne ici la parole à celles qui subissent l'humiliation et la honte depuis mais aussi avant l'existence de cette loi.Ces 40 témoignages montrent, dans les coulisses de la scène médiatique, que c'est contre la laïcité est la déclaration des droits de l'homme que cette loi ignoble se révèle en fait.Un grand merci à Ismahane Chou [...]

    4. Un ensemble de témoignages émouvants pour la plupart qui permet de comprendre que l'on punit les victimes et que les effets obtenus par la loi d'interdiction du foulard à l'école a des effets opposés à ceux qui sont annoncés et soit disant poursuivis.On découvre dans ce livre qu'il y a hélas parmi les collègues enseignants des facistes qui, sous prétexte de défendre la "laïcité"', pratique l'abus de pouvoir en adoptant des comportements odieux et malhonnêtes vis à vis de leurs je [...]

    5. Si ce livre nous confirme quelque chose, c'est bien que les filles et les femmes "voilées" sont opprimées, par la France!Une France profondément raciste, qui a décrété que ce bout de tissu était anti féministe et opprimant, et qui interdit aux femmes qui le portent l'accès à l'éducation, à l'emploi et à toute vie sociale en général, en les condamnant à "retourner dans leur cuisine"; injonction légalisée par la loi du 15 mars 2004, une loi scrupuleusement respectée et élargie [...]

    6. Tous les gens de gauche qui n'étaient pas sûrs de voir exclure de l'école les jeunes femmes qui portent le foulard doivent absolument lire ce livre. Sans écouter la parole des concernées, toute opinion arrêtée ne peut être que préjugé.

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *